Le microbiote intestinal

cet inconnu qui réside en nous

Ces dernières années, l’importance d’un microbiote intestinal bien équilibré (eubiose) est devenue de plus en plus évidente pour la bonne santé de l’homme. L’existence d’une dysbiose est ainsi une caractéristique des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Cette altération de l’équilibre de la microflore normale peut avoir plusieurs origines : (1) une alimentation trop riche en graisses d’origine animale et trop pauvre en fibres ; (2) une rupture brutale de l’équilibre à la suite d’une gastroentérite aiguë, ou induite par une antibiothérapie ; (3) une accumulation, dans la petite enfance, d’événements qui interfèrent avec l’établissement de l’eubiose intestinale (l’hypothèse d’hygiène). Chacune de ces causes peut représenter un facteur de risque de développer une MICI. Une dysbiose peut également faciliter la colonisation de l’intestin par différents pathobiontes capables d’aggraver l’inflammation intestinale. L’AIEC (Escherichia coli adhérent et invasif) représente l’une des bactéries supposées avoir un rôle important dans le développement des MICI.

En savoir plus…